Blog

WordPress Resources at SiteGround

L’apprentissage du piano en évolution!

Bienvenue dans mon Univers de la musique ! Enseignante depuis plus de 30 ans, je constate que l’apprentissage du piano à bien changé au cours des décennies.

Il y a 30 ans – 40 ans ( oui j’étais alors jeune ado ) c’était l’ époque de l’enseignement fait par des institutrices sortant souvent des écoles privées où elles avaient été éduquées par des religieuses. Je n’ai pas besoin de spécifier qu’à cette époque l’apprentissage du piano était très vigoureux et que ces étudiantes sont devenues elles-même des professeures de piano. Ce n’est pas ce genre d’enseignement que j’ai reçu, même si mon professeur était sortie tout droit du collège des bonnes vielles sœurs. Mon éducation musical était assez souple. À cette époque les cours de musique n’étaient pas si accessibles et ce n’est pas tous les parents qui pouvaient acheter un piano. Avouons-le, avant les années 80, l’art du piano était destiné à la classe un peu plus nantis de la société.

Plus tard, lorsque je commençais à enseigner le piano moi-même, j’ai constaté un changement dans la «sorte de clientèle». Au début des années 1990,  nous avons assisté à un nouveau modèle de l’art de jouer du piano! Terminées les méthodes conventionnelles utilisées depuis 100 ans , nous passions à «je m’amuse en apprenant le piano» . Puis, tout d’un coup, avec la venue des claviers électroniques, l’apprentissage de l’instrument devenait accessible à tous, car c’était plus pratique et moins coûteux qu’un piano acoustique.

Heureuse de pouvoir partager mes connaissances avec plus d’étudiant, je me suis mise à apprendre cette nouvelle façon de JOUER de la musique (apprentissage des claviers ). Cet instrument est plus un instrument de musique pop, si on tient compte de toutes les possibilités d’accompagnement ( rythme et instrument). Il est aussi un instrument de groupe de musiciens et de scène. Et comme je suis plutôt de nature conventionnelle et que je suis plus style classique, je me suis remise à un enseignement dit «conforme» , cependant j’ai gardé la philosophie «je m’amuse». Mon enseignement est devenu plus souple et accessible à tous.

Mon enseignement reste donc celui du piano. Par contre, il n’ est pas nécessaire d’avoir un piano acoustique pour étudier le piano. Vous pouvez débuter sur un simple clavier avec au moins 4 octaves.

Par la suite, nous avons assisté à une évolution du piano électronique. Aujourd’hui, ces pianos ont une grande qualité de son et ils sont presque identiques à celui du piano acoustique. La touche du clavier est d’une sensibilité presque comparable à un piano acoustique. Il est pratique lorsque votre espace est restreint ou lorsque vous ne voulez pas que tout l’immeuble à logement vous entends jouer. Vous pouvez mettre le volume à votre choix ou utiliser des écouteurs. L’achat d’un tel instrument demeure un excellent choix. La seule problématique est que lorsque l’étudiant s’est suffisamment développé en tant que musicien,  l’instrument devient moins intéressant et même agressant, car le son d’un piano acoustique demeure vivant et vibrant comparativement à celui du piano électronique.

De mon point de vue, il faut voir l’achat d’un instrument comme un parcours. Nous pouvons évoluer avec chacun d’eux  tout en s’amusant.